goto content





h1 Title Imprimer


Sanctuaire de Jongmyo Ensemble du palais de Changdeokgung
Grotte de Seokguram et temple Bulguksa
Temple de Haeinsa Janggyeong Panjeon
Forteresse de Hwaseong
Zones historiques de Gyeongju
Sites de dolmens de Gochang,     Hwasun and Ganghwa
L'île volcanique de Jeju et les tubes de lave Tombes Royales de la Dynastie Joseon
Uigwe, Les Protocoles Royaux de La Dynastie Joseon Blocs d'impression en bois de la Tripitaka Koreana et textes sacrés bouddhiste
Donguibogam, Les Principes et Pratiques de la Médecine Orientale

Les dolmens sont des monuments funéraires que l’on trouve en grand nombre en Asie, en Europe et en Afrique du Nord. La Corée est le pays possède le plus grand nombre de dolmens au monde. Ces derniers sont d’une grande valeur archéologique car ils renseignent sur les peuples préhistoriques les ayant érigés, leurs systèmes sociaux et politiques, leurs croyances et cultes, etc.

Les sites de dolmens de Gochang, de Hwasun et de Ganghwa possèdent le plus grand nombre et la plus grande variété de dolmens en Corée. Ces sites conservent également des indices sur la façon dont les pierres ont été extraites, transportées et soulevées, et sur l'évolution des types de dolmens en Asie du Nord-Est.

Les dolmens furent érigés en Corée de 1000 av. J.-C. jusqu’à l'aube du premier millénaire. Ce sont des éléments importants de l'histoire ancienne du pays. La Corée semble avoir été le pays où l'érection de dolmens a le plus fleuri, si l’on en juge par la grande densité de dolmens que l'on y trouve.

Conscient de l’importance croissante des dolmens, le gouvernement central et les gouvernements locaux ont désigné les sites de dolmens "sites historiques" ou "monuments provinciaux" et ont effectué des relevés géographiques et topographiques précis ainsi que des fouilles scientifiques. Ces fouilles se font bien sûr dans le respect des sites.

Site de dolmens de Gochang
La plupart des sites de dolmens sont concentrés en Asie du Nord-est. Environ 30 000 d’entre eux sont situés aux quatre coins de Corée. Le site de Gochang abrite 447 dolmens autour du village Jungnimni situé dans la province du Jeollabukdo au sud-ouest de la Corée. Les pierres pèsent entre 10 et 300 tonnes. Les villages de la région datent de l’âge du bronze. Ce site fut inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco le 29 novembre 2000.

Site de dolmens de Hwasun
Ce site abrite 500 dolmens situés près du village Dogok-myeon dans le Jeollanam-do au sud-ouest de la Corée. Le plus grand dolmen du pays, pesant 280 tonnes, fut découvert à cet endroit. L’état de conservation des dolmen est assez bon. Vous pourrez observer la technique d’usinage des pierres, leur méthode de transport etc. Ce site a également été inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco au 29 novembre 2000, avec les deux autres sites de Gochang et de Ganghwa.

Site de dolmens de Ganghwa
Ce site abrite 120 dolmens près du village Bugeun-ri à Incheon au nord de Séoul. Ses dolmaines sont caractéristiques du style de la région nord. Ils se situent à une altitude de 100 à 200m, ce qui est relativement haut par rapport à la normale. Le site fut inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco au 29 novembre 2000. Le crépuscule est un bon moment pour visiter le site.