goto content





Cuisine Coréenne Imprimer


LES DIFFÉRENTES CATEGORIES DE PLATS Les plats principaux
  • Guksu (Nouilles)
  • 1) Bap (Riz)

    Le Bap, aliment de base de la cuisine coréenne, se compose généralement de riz cuit à la vapeur. On peut aussi y ajouter d’autres céréales. Il existe différentes sortes de baps, suivant les ingrédients utilisés, comme le huinbap (riz nature), le japgokbap (riz à l’orge, au millet et aux haricots), le byeolmibap (riz aux légumes, aux fruits de mer et à la viande) et le bibimbap (riz mélangé aux namuls et à la viande de bœuf).
  • 2) Juk (Bouillies)

    Le Juk est un des plats coréens les plus anciens. Il se compose de céréales longtemps mijotées dans 5 à 7 fois leur volume d’eau. Il existe une grande variété de juks, suivant les ingrédients utilisés. Le Juk peut être servi comme plat principal mais peut aussi faire partie d’un menu spécial. Il est recommandé aux patients et a des vertus fortifiantes.
  • 3) Guksu (Nouilles)

    Les nouilles coréennes sont faites en pétrissant de la farine de blé ou de sarrasin pour obtenir une pâte dont on fait de longs rouleaux. La consommation de nouilles a entraîné la propagation de l’usage des baguettes en Corée.
  • 4) Mandu and Tteokguk (Soupe de raviolis et soupe de rondelles de pâte de riz)

    Le Mandu est un ravioli fait d’une fine envelope de farine de blé que l’on fourre de différents ingrédients et que l’on fait cuire à la vapeur ou bouillir dans du jangguk (soupe à la sauce de soja). C’est une spécialité des régions du Nord de la Corée. Le Tteokguk se compose de rondelles de pâte de riz blanche mijotées dans du jangguk. Il est servi sans exception le jour de l’an.
lineLes plats d’accompagnement
  • 1) Guk (Soupe)

    Le Guk est une soupe de légumes, fruits de mer et/ou viandes bouillis dans une quantité importante d’eau. Il en existe plusieurs sortes comme le malgeun-jangguk (soupe claire à la sauce de soja), le tojangguk (soupe à la pâte de soja), le gomguk (soupe grasse de bœuf) et le naengguk (soupe froide). La table coréenne traditionnelle comprend toujours un bol de bap et un bol de guk. La consommation de Guks a contribué à la propagation de l’usage des cuillères en Corée.
  • 2) Jjigae (Ragoût)

    Le Jjigae comprend moins d’eau et davantage d’ingrédients solides que la soupe et a un goût plus salé. On peut citer le malgeun-jjigae (jjigae clair) et le tojang-jjigae (jjigae à la pâte de soja).
  • 3) Jeongol (Cassolette)

    Le Jeongol était au départ un plat servi à la cour. Il se compose de viande, de fruits de mer, de champignons et de légumes mijotés dans un bouillon que l’on fait chauffer directement sur la table juste avant d’être servi ou comme plat pour accompagner de l’alcool.
  • Jeongol
  • 4) Jjim (Plat braisé)

    Le Jjim est un plat composé d’ingrédients assaisonnés longtemps cuits dans de l’eau. On peut le faire bouillir avec un peu de soupe versée sur les ingrédients solides ou cuire à la vapeur.

    5) Seon (Légumes farcis)

    Seon signifie “bons ingrédients.” Le Seon est un plat de légumes comme le potiron, les concombres, les aubergines et les choux chinois ou le tofu farcis avec de la viande de bœuf et/ou des champignons que l’on fait légèrement bouillir dans un bouillon ou cuire à la vapeur.
  • 6) Jorim (Plat mijoté)

    Le Jorim est une méthode de cuisson de viande, de fruits de mer ou de légumes que l’on fait braiser avec de la sauce de soja ou de la pâte de piment sur un feu doux. Les ingrédients sont cuits lentement pour permettre à la saveur de bien s’imprégner. Il est agrémenté d’assaisonnements relevés et peut être longtemps conservé.
  • 7) Cho (Janggwa) (Fruits de mer assaisonnés et braisés)

    Le Cho (janggwa) est un plat d’holothuries, d’ormeaux et de moules assaisonnés de sauce de soja que l’on fait bouillir sur un feu doux, de l’amidon étant ensuite ajouté à l’eau bouillante. La soupe obtenue ainsi est épaisse et d’aspect luisant.
  • 8) Bokkeum (Plat sauté)

    Le Bokkeum est un plat de viande, de fruits de mer ou de légumes que l’on fait sauter. Il existe deux sortes de bokkeums; les ingrédients pouvant être directement sur une poêle huilée ou agrémentés de sauce de soja et de sucre.
  • 9) Gui (Grillade)

    Le Gui est un plat de viandes, de fruits de mer ou de légumes que l’on fait griller nature ou avec un assaisonnement.
  • 10) Jeon. Jeok (Galettes. Brochettes)

    Le Jeon est un plat de viandes, de fruits de mer ou de légumes préparés en fritures après avoir été hachés ou coupés en tranches et enrobés d’abord de farine de blé puis d’œuf battu. Le Jeok se compose d’ ingrédients frits après avoir été agrémentés et mis à la broche.
  • 11) Hoe. Pyeonyuk. Jokpyeon (Poisson cru/Viande crue. Viande pressée. Pieds pressés)

    Le Hoe est un plat de viande ou de poisson crus ou de légumes assaisonnés avec de la sauce de soja vinaigrée, de la pâte de piment vinaigrée ou de la moutarde. la viande, les poissons ou les légumes peuvent aussi être blanchis dans de l’eau bouillante. Le Pyeonyuk est un plat de viande de bœuf ou de porc pressée et coupée en tranches. Le Jokpyeon est un plat à base de tête et de pieds de bœuf longtemps mijotés, puis solidifiés et coupés en tranches.
  • 12) Mareun-chan (Plats d’accompagnement secs)

    Le Mareun-chan est un plat d’accompagnement sec fait à partir de viande salée et assaisonnée, de fruits de mer et/ou de légumes longtemps conservables. On peut le consommer sec ou en friture.
  • 13) Jangajji (Condiments)

    Le Jangajji est un plat d’accompagnement à base de légumes, généralement des radis coréens, des concombres, des campanules et de l’ail que l’on fait saumurer dans de la sauce de soja, de la pâte de soja ou de la pâte de piment. Ces condiments peuvent être conservés longtemps.
  • 14) Jeotggal (Fruits de mer macérés dans le sel)

    Le Jeotggal est un plat d’accompagnement à base de crevettes, d’anchois ou de palourdes que l’on fait macérer dans le sel. Il est servi comme plat d’accompagnement ou utilisé comme assaisonnement.
  • 15) Sukchae (Légumes blanchis)

    Le Sukchae est un plat de légumes blanchis. On peut les assaisonner ou les faire revenir à l’huile. Le Sukchae est un plat d’accompagnement servi sur la plupart des tables coréennes.
  • 16) Saengchae (Salade fraîche)

    Le Saengchae est une salade fraîche de saison assaisonnée avec du vinaigre, de la sauce de soja, de la pâte de piment ou de la moutarde. Son goût est à la fois aigre et sucré. Cette recette présente l’avantage de préserver la saveur et les qualités nutritives des ingrédients.
  • 17) Kimchi (Légumes assaisonnés et fermentés)

    Le Kimchi est un plat de choux chinois ou de radis blanc que l’on fait macérer dans du sel avant de l’assaisonner avec du piment, de l’ail, de la ciboule, du gingembre et de la saumure de poisson. Le tout est ensuite soigneusement mélangé, puis laissé en fermentation. Le Kimchi est le plat d’accompagnement par excellence en Corée. C’est un plat fermenté et conservable typique..
lineLes desserts
  • 1) Tteok (Gâteau de riz)

    Le Tteok est fait à partir de poudre de riz ou d’autres céréales que l’on fait cuire à la vapeur, frire ou bouillir après avoir été aspergées d’eau. Il est servi sans exception aux cérémonies traditionnelles et les jours de fête.
  • Tteok (Gateau de riz)
  • 2) Hangwa (Biscuit coréen)

    Les Hangwas sont des biscuits traditionnels coréens. Il en existe une grande variété, suivant les ingrédients ou les recettes, comme le yumilgwa, le gangjeong, le sanja, le dasik, le jeonggwa, le suksilgwa , le gwapyeon, le yeotgangjeong et le yeot.
  • 3) Eumcheong (Boisson)

    Les Eumcheongs sont des boissons non-alcoolisées.