goto content





h1 Title Imprimer


Blocs d'impression en bois de la Tripitaka Koreana et textes sacrés bouddhistes
Les quatre vingt mille blocs d'impression en bois de la Tripitaka Koreana
La Tripitaka Koreana (Tripitaka de la dynastie Goryeo) sont les seuls textes sacrés bouddhistes écrits en chinois classique sur blocs d'impression en bois au monde. Une collection complète de textes sacrés bouddhistes, où figurent les discours et sutras (règles de discipline) de Bouddha et commentaires d'érudits des générations suivantes est généralement appelée une Tripitaka, ou Daejanggyeong (대장경) en coréen. Cette Tripitaka est aussi connue sous le nom de Goryeo Daejanggyeong (고려대장경) car elle fut réalisée durant la Dynastie Goryeo (918~1392) ou encore comme Palman Daejanggyeong (Quatre vingt mille Tripitaka, 팔만대장경), du fait du nombre de tablettes en bois dans la collection.
Les quatre vingt mille blocs d'impression en bois de la Tripitaka Koreana

Les Ecrits Saints Bouddhistes les Plus Anciens et les Plus Complets
Les Ecrits Saints Bouddhistes les Plus Anciens et les Plus Complets Conservés dans le Hall Janggyeong Panjeon au temple Haeinsa dans la province du Gyeongsangnam-do, la Tripitaka Koreana fut terminée par les scribes entre 1236 et 1251. Elle est reconnue comme l'exemplaire le plus complet d'écrits saints bouddhistes sur tablettes en bois. La plupart des Tripitakas qui suivirent produites au Japon, en Chine et à Taiwan étaient basées sur la Tripitaka du temple Haeinsa. En plus des 81 258 tablettes d'impression en bois de la Tripitaka, le Hall Janggyeong Panjeon abrite aussi 5,987 blocs en bois de textes bouddhistes divers écrits entre 1098 et 1958.

La Tripitaka de la dynastie Goryeo est un superbe exemple de la technique d'impression par tablettes en bois. Laqué avec la sève de l'arbre à laque, les tablettes en bois sont extrêmement durables et peuvent encore produire de nos jours des copies claires.

Les 87,000 tablettes en bois qui composent la Tripitaka de la dynastie Goryeo ainsi que les autres tablettes en bois du temple documentent la presque totalité des écrits sains bouddhistes en Asie. Du fait de leur valeur et de leur état de conservation elles furent inscrites au Registre de la Mémoire du Monde de l'UNESCO en juin 2007.

<Où trouver la Tripitaka Koreana et les Autres Tablettes en Bois Bouddhiques >
☞Cliquez ici pour plus de renseignements sur la Hall Janggyeong Panjeon du temple Haeinsa (anglais)
☞Cliquez ici pour plus de renseignements sur le temple Haeinsa à Hapcheon, dans la province du Gyeongsangnam-do (anglais)
☞ Article en Rapport: Reflections in a Calm Sea: Haeinsa Temple (anglais)