goto content





h1 Title Imprimer


Sanctuaire de Jongmyo Ensemble du palais de Changdeokgung
Grotte de Seokguram et temple Bulguksa
Temple de Haeinsa Janggyeong Panjeon
Forteresse de Hwaseong
Zones historiques de Gyeongju
Sites de dolmens de Gochang,     Hwasun and Ganghwa
L'île volcanique de Jeju et les tubes de lave Tombes Royales de la Dynastie Joseon
Uigwe, Les Protocoles Royaux de La Dynastie Joseon Blocs d'impression en bois de la Tripitaka Koreana et textes sacrés bouddhiste
Donguibogam, Les Principes et Pratiques de la Médecine Orientale

Bulguksa, le temple du pays de Bouddha, repose à mi-pente sur le mont Tohamsan. Il fut construit sous la supervision du premier ministre Kim Dae-seong au cours de la 10ème année (an 751) du règne du roi Gyeongdeok du royaume Silla.

Le complexe peut être divisé en deux grands ensembles: le premier, centré autour du Daeungjeon - le hall de Shakyamuni - se compose de Cheongungyo, le «pont des nuages bleus», Baegungyo, le «pont des nuages blancs», Jahamun, la «porte du brouillard pourpre», Beomyeongnu, le «pavillon du mont Meru», Jwagyeongnu, le hall des Sûtras, Dabotap, la « pagode des trésors abondants », Seokgatap, la « pagode de Shakyamuni », et Museoljeon, la « salle des sermons » ; l'autre, centré autour de Geungnakjeon - le hall du paradis - se compose de Chilbogyo, le « pont des sept trésors », Yeonhwagyo, le « pont des fleurs de lotus » et Anyangmun, la « porte du Nirvana ».

Les pagodes Seokgatap et Dabotap sont de véritables chefs-d'oeuvre d’architecture. Ces deux pagodes personnifient les Bouddhas Shakyamuni et Prabhutaratna (le Bouddha des trésors abondants).

Sur la pente Est du mont Tohamsan, près du sommet, se trouve la grotte de Seokguram construite à la demande de Kim Dae-seong. Ce sanctuaire de granit résume bien l'enthousiasme religieux, la capacité architecturale et le talent des artisans de la dynastie Silla et fait de la grotte de Seokguram un haut lieu de l'art religieux.

Seokguram se compose d'une antichambre abritant les reliefs de huit divinités gardiennes et de deux Vajrapanis, d'un court passage où figure les reliefs de quatre rois célestes, et de la rotonde principale, qui abrite en son centre le bouddha assis Shakyamuni Tathagata (l'incarnation de la vérité). Le long de la partie inférieure du mur circulaire figurent les reliefs d'un Avalokitesvara à 11 visages, dix disciples, Manjusri, Sakradevanam Indra, Mahabrahmandah et Samantabhadra. Il y a au-dessus de ces derniers, à hauteur d'homme, dix niches abritant chacune un bodhisattva.

Le bouddha principal a un sourire serein et bienveillant, considéré comme un des plus grands chefs d'oeuvre de l'art de la sculpture. Il semble que le Bouddha est sur le point de nous dispenser un de ses enseignements. Pinacle de l'art bouddhique, le site de Seokguram fut inscrit sur la liste du patrimoine culturel mondial de l'UNESCO en même temps que le temple Bulguksa, en décembre 1995.