goto content





h1 Title Imprimer


Sanctuaire de Jongmyo Ensemble du palais de Changdeokgung
Grotte de Seokguram et temple Bulguksa
Temple de Haeinsa Janggyeong Panjeon
Forteresse de Hwaseong
Zones historiques de Gyeongju
Sites de dolmens de Gochang,     Hwasun and Ganghwa
L'île volcanique de Jeju et les tubes de lave Tombes Royales de la Dynastie Joseon
Uigwe, Les Protocoles Royaux de La Dynastie Joseon Blocs d'impression en bois de la Tripitaka Koreana et textes sacrés bouddhiste
Donguibogam, Les Principes et Pratiques de la Médecine Orientale

La citadelle de Hwaseong dans la ville de Suwon, dans la province du Gyeonggi-do, est la dernière forteresse encore debout en Corée. On doit sa construction à Jeongjo, le 22ème roi de la dynastie Joseon, lorsqu'il décida de déplacer le tombeau de son père de la région de Yangju au mont Paldalsan, dans le comté de Suwon, en 1789. La construction de la forteresse commença en janvier 1794 et fût achevée en juin 1796. Les travaux furent supervisés par Chae Jae-gong, un ancien ministre, et par magistrat du comté de Yeongjungchubu.

La forteresse est construite à la fois sur du plat et sur des zones vallonées, fait assez rare chez les voisins chinois et japonais. Elle fut conçue pour remplir des fonctions politiques, commerciales et militaires. Sous l'influence de la pensée du silhak (ou enseignement pratique), qui était le courant de pensée en vogue à cette époque, la forteresse fut construite de manière scientifique avec des matériaux nouveaux pour l'époque. Les fortifications furent améliorées par un agencement ingénieux des pierres, des briques et du bois et en incorporant un système de drainage, des embrasures dans les remparts, des parapets crénellés avec embrasures et des bastions. Le Hwaseong Seongyeok Uigwe (les archives de la construction de la citadelle de Hwaseong) fut publié en 1801. Il contient tous les détails du projet, des plans aux méthodes de construction en passant par les matériaux, la main d'oeuvre, le budget, la durée de construction, etc.

La forteresse de Hwaseong embrasse le centre-ville de Suwon, formant une ellipse de 5,52 kilomètres. Elle possède 41 structures, dont les quatre portes cardinales (Paldalmun, Janganmun, Changnyongmun et Hwaseomun), un Sumun (vanne), quatre Ammun (portes secrètes), quatre Jeokdae (tours de garde), deux gongsimdon (tours d'observation), deux Jangdae (postes de commande), deux Nodae (plateformes pour archers), cinq Posa(bastions d'armes à feu), cinq Poru (tours de sentinelle), quatre Gangnu (tours d'angle), une Bongdon (tour de balise) et neuf Chi(bastions). Chacune de ses structures allie beauté esthétique et fonctionnalité et sont stratégiquement placées le long de la forteresse.

La citadelle a été classée au patrimoine culturel mondial de l'UNESCO en décembre 1997.