goto content





h1 Title Imprimer


Sanctuaire de Jongmyo Ensemble du palais de Changdeokgung
Grotte de Seokguram et temple Bulguksa
Temple de Haeinsa Janggyeong Panjeon
Forteresse de Hwaseong
Zones historiques de Gyeongju
Sites de dolmens de Gochang,     Hwasun and Ganghwa
L'île volcanique de Jeju et les tubes de lave Tombes Royales de la Dynastie Joseon
Uigwe, Les Protocoles Royaux de La Dynastie Joseon Blocs d'impression en bois de la Tripitaka Koreana et textes sacrés bouddhiste
Donguibogam, Les Principes et Pratiques de la Médecine Orientale

La ville de Gyeongju témoigne de la grandeur jadis de l'ancien royaume de Silla (57 av. JC - 935). Le centre ville et alentours possèdent de nombreux tumuli (monticules abritants des tombeaux) royaux et vestiges bouddhiques.

La région historique de Gyeongju possède une quantité remarquable de superbes exemples d'art bouddhique coréen sous la forme de sculptures, de reliefs et de pagodes ainsi que des vestiges de temples et de palais, tous construits entre les 7ème et 10ème siècles.

Mont Namsan (Site historique N° 311)
Dans les premières années de la dynastie Silla, avant l'arrivée du bouddhisme, le mont Namsan à Gyeongju était considéré comme une des cinq montagnes sacrées. Avec l’introduction de bouddhisme, il en est venu à représenter Sumeru, la montagne céleste.

Ceinture de Weolseong
Vous pourrez y voir les ruines de Weolseong, le palais de la demi-lune, ainsi que de nombreux temples et forteresses mais aussi Hwangnyongsa, le temple du dragon jaune, des tombes royales, des puits et ponts antiques. Les bois paisibles de Gyerim nous raconte la légende du fondateur du clan Kim de Gyeongju, la famille qui régna durant la plupart de la dynastie Silla. Cheomseongdae, un des exemples les plus exquis d'observatoire astronomique antique en Asie, se trouve également dans les environs.

Hwangnyongsa
Les temples de Hwangnyongsa et de Bunhwangsa offrent un aperçu de la magnificence des anciens temples coréens.

Ceinture de Sanseong (Forteresse)
La forteresse du mont Myeonghwal fut construite au quatrième siècle grâce à des techniques de construction avancées plus tard transférées au Japon.

Parc des tumuli
Les splendides tombes royales du royaume Silla et les nombreuses reliques découvertes, parmi lesquelles des couronnes en or et des peintures, incarnent l'essence de la culture Silla.