goto content





h1 Title Imprimer


 

Le temple de Haeinsa construit en 802 est l’un des trois temples les plus importants avec ceux de Tongdo et de Songgwang. A l’intérieur, se trouvent plusieurs bâtiments bouddhistes construits récemment mais seul les bâtiments de Janggyeong Panjeon conservent leurs formes initiales du début de la dynastie Joseon. Les bâtiments en bois du Janggyeong Panjeon datent du XIIIe siècle et abritent la Tripitaka Koreana, les textes sacrés bouddhistes, gravés sur 800 000 tablettes en bois entre 1237 et 1248. Les deux autres bâtiments de taille et de forme identiques sont situés respectivement dans le Sud et le Nord : celui au sud s’appelle « SUDARAJEON » et celui au nord « Beopbojeon ». Ces bâtiments permettent une température intérieure constante et une ventilation adéquate et offrent donc une bonne résistance contre l’humidité, ce qui leur permet de rester toujours en bon état. La date de construction de Janggyeong Panjeon est inconnue mais on suppose qu’ils ont été construits en 1448 sur l’ordre du Roi SeJo de la dynastie JoSeon. Ils résistèrent aux incendies et à la guerre de Corée. Ces batiments ont été inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco en 1995.