goto content





Patrimoine culturel Imprimer


Les tombes royales de la dynastie Joseon (2009)

Crédits) Gwangneung

  • Localisation : Séoul, région de Gyeonggi-do et Yeongwol dans la région Gangwon-do
  • Description :

    Les tombes royales de la dynastie Joseon constituent un vaste site archéologique qui conserve de manière unique les tombes royales des rois et des reines de Corée, tombes apparues au 5ème siècle. Conçues selon la vision de la nature prônée par le confucianisme et par l' État, les tombes ont la particularité d'être très bien conservées. Grâce à la beauté naturelle des lieux et l'originalité des ces rites ancestraux, les tombes ont pu être classées au patrimoine culturel de l'humanité.

    Il existait à l'époque une loi qui imposait de construire ces tombes à des endroits peu éloignés de Hanyang (aujourd'hui Séoul). On trouve ainsi les tombes royales réparties dans Séoul et ses environs, à savoir la région métropolitaine de Gyeonggi-do, et la région de Gangwon-do. À Séoul, on trouve notamment les sites Seolleung et Jeongneung, Jeongneung, Uireung, etc. Dans la région de Gyeonggi-do près de Séoul, la tombe Seooreung se trouve à Goyang, Donggureung à Guri, Gwangneung à Namyangju, Yungneung et Geolleung à Hwaseong, Yeongneung à Yeoju, et enfin Jangneung est la seule tombe à Yeongwol dans la région Gangwon-do.

Présentation des principaux vestiges

Crédits) Seolleung (à gauche) et Yeongneung (à droite)

Seonjeongneung est un ensemble de tombes royales dont le nom a été formé en formant un mot-composé avec Seolleung et Jeungneung (toutes les deux désignant des tombes royales). Cet ensemble comprend précisément les trois tombes situées dans le quartier de Samseong-dong, (arrondissement de Gangnam-gu à Séoul) avec la tombe du roi Seongjong (règne : 1469-1494), celle de la reine Jeonghyunwanghu, et celle du roi Jungjong (règne : 1506-1544, Jeongneung). Seonjeongneung est également appelé le parc Samneung et est considéré comme un patrimoine culturel encore bien conservé du centre-ville.

Yeongneung à Yeoju abrite les tombes du grand roi Sejong (notamment à l'origine du hangeul, règne : 1418-1450) et de son épouse Soheonwanghu. C'est durant les 32 ans du règne du roi Sejong que le hunminjeongeum a vu le jour, un document qui a permis la diffusion du hangeul mais aussi d'agrandir le territoire de Joseon, etc.

Crédits) Changneung (à gauche) de Seooreung, Goyang et Gyeongneung (à droite) de Donggureung, Guri

Les cinq tombes royales situées à l'ouest de Séoul sont appelées Seooreung. Ce site abrite en particulier la tombe Myeongneung, mais aussi la tombe Gyeongneung, Changneung, Ikneung, et Hongneung.  La première tombe apparue à Seooreung est la tombe du premier fils du roi Sejo, dénommé Uigyeong, jeune prince héritier décédé prématurément d'une maladie.
Le Donggureung désigne les neuf tombes royales situées à Guri de la région Gyeonggi-do, à l'est de Séoul. Cite renferme pas moins de 17 rois et reines de la période Joseon, faisant de ce site le plus grand du genre pour la période Joseon. La tombe Gyeongneung est particulièrement connue pour ses trois tombes côte-à-côte, tombes très connues parmi les tombes royales de la dynastie de Joseon. Ces trois tombes sont celles du roi Heonjong (règne : 1834–1849) et de deux reines.

Crédits) Porte Hongsalmun à Jangneung (à gauche) et Jangneung à Yeongwol (à droite)

Jangneung, située à Yeongwol, est la tombe du 6ème roi de la dynastie Joseon, Danjong(règne : 1452–1455). Celui-ci a été privé de son trône par son oncle, avant de périr après s'être exilé à Yeongwol. Alors que les autres tombes se situent près de la capitale, cette tombe est celle qui se trouve le plus loin de Hanyang. Cependant, cette tombe compte bien plus de visiteurs que les autres tombes du genre.

En savoir plus

Dernière mise à jour : le 21 septembre 2016