goto content





Tourism Commercials

Imprimer

Hwangnyongsaji (Site du Temple Hwangnyongsa) (황룡사지)
Hwangnyongsaji (Site du Temple Hwangnyon...
Hwangnyongsaji (Site du Temple Hwangnyon...
이전목록  
Hwangnyongsaji (Site du Temple Hwangnyon... Hwangnyongsaji (Site du Temple Hwangnyon... Hwangnyongsaji (Site du Temple Hwangnyon... Hwangnyongsaji (Site du Temple Hwangnyon... Hwangnyongsaji (Site du Temple Hwangnyon... Hwangnyongsaji (Site du Temple Hwangnyon...
다음목록
사진보기
Adresse
320-1, Guhwang-dong, Gyeongju-si, Gyeongsangbuk-do
경상북도 경주시 구황동 320-1
Catégorie
Temple / Lieu saint
Renseignements
- Ligne Info Tourisme +82-54-1330 (coréen, anglais, japonais, chinois)
- Pour obtenir plus d'info +82-54-779-6061 (coréen)
Site Web
eguide.gyeongju.go.kr
(Korean, English, Japanese, Chinese)
Introduction
Le site du temple de Hwangnyongsa se trouve devant le temple de Bunhwangsa à Guhang-dong dans la ville de Gyeongju. A l’époque de la dynastie Silla, Hwangnyongsa était le plus grand temple de la nation et abritait un grand nombre de trésors bouddhiques appartenant au pays.

La construction du temple a débuté en 553 sur un terrain proche du domaine royal de Banwolseong sur ordre du roi Jinheung. Le roi avait d’abord prévu de bâtir un palais, mais a ensuite décidé de construire un temple à la place, après avoir reçu des rapports selon lesquels un dragon jaune aurait été aperçu à l’emplacement des travaux. C’est pourquoi le temple a été baptisé Hwangnyongsa, ce qui signifie “Temple du Dragon Jaune”. Sa construction a été achevée en 569, dix-sept ans après le début des travaux. Les murailles du temple sont ornées d’une ancienne peinture représentant un pin, exécutée par l’artiste Solgeo. A l’époque de la dynastie Silla, le temple était le centre du bouddhisme d’Etat.

Plus tard, alors que le moine Jajang étudiait dans le pays de Tang, il rencontra un dieu alors qu’il passait devant l’étang de Taihe. Le dieu lui dit : « Le dragon jaune, qui est mon fils aîné, garde le temple de Hwangnyongsa par ordre de Brahma le Créateur. Si tu bâtis une pagode à neuf étages à ton retour à Silla, les Etats voisins se rendront et paieront un tribut, et la royauté sera renforcée. Quand la construction de la pagode sera terminée, prépare un service commémoratif pour les dieux locaux et accorde le pardon aux criminels du pays. Si tu suis mes instructions, aucun autre Etat n’osera envahir Silla.»

Après cette rencontre, Jajang rentra à Silla et a convainquit la reine Seondok de bâtir la pagode à neuf étages. Le maître architexte Abiji, originaire du pays voisin de Baekje, dessina les plans de la pagode, et le projet fut réalisé par Yongchun et ses 200 hommes, en utilisant du bois et de la pierre. La nuit précédent l’édification des colonnes, l’architecte Abiji rêva de la chute de Baekje et refusa d’achever le projet. Dans un grondement de tonnerre, un vieux moine et un colosse apparurent soudainement dans le hall principal du temple, érigèrent les colonnes et disparurent par magie. Abiji fut si choqué par cette vue qu’il accepta la chute prochaine de son pays comme étant la volonté des dieux, et reprit les travaux du temple. (D’après le Samgungnyusa, les Mémoires des Trois Royaumes)

Dans les vingt-trois ans qui suivirent l’achèvement de la pagode, la reine Seondok unifia les Trois Royaumes. Plus tard, de nombreux lettrés reconnurent la contribution de la pagode à l’unification. Parmi les trois trésors de Silla (la statue de Jangyukjonsang, la pagode à neuf étages du temple de Hwangnyongsa et la Ceinture Céleste du roi Jinpyeong), deux se trouvaient au temple de Hwangnyongsa. La plus grande cloche se trouvait également à Hwangnyongsa, mais elle fut emportée pendant l’invasion mongole. Les pus hauts moines de Silla prêchèrent dans le temple, et de nombreux rois vinrent y recevoir les enseignements bouddhistes.

Durant les fouilles qui eurent lieu en juillet 1969, on put retrouver les grosses pierres de fondation du hall des sermons, l’auditorium et la pagode. Huit années de travaux archéologiques et d’études révèlèrent la structure unique du terrain du temple, qui consistait en une pagode et trois halls. On a également retrouvé environ 40 000 anciens objets. Même si les pierres de fondation et d’autres structures inférieures du temple ont été identifiées à travers les fouilles, il n’y a aucun indice historique de la structure supérieure du temple, ce qui rend pratiquement impossible sa restauration.D’après les résultats archélogiques, la surface du temple mesurait environ 70 acres, ce qui représente environ huit fois celle du temple de Bulguksa.
Téléphone
+82-54-779-6104
Situation Actuelle
Site Historique N° 6
Pour s'y rendre
- Du terminal des bus express de Seoul, prenez le bus en direction de Gyeongju (06:05 - 23:55, départ toutes les 25~50 min)

- Du terminal des bus Gyeongju, prenez un des bus local N° 10, 11, 15, 16, 16-1, 17, 18, 100, 150, 277-1 et descendez au Temple Bunhwangsa ou au carrefour Gyeonggosageori

Circuit comparables

Aucune donnée
※ Cette information est sujette à des changements.