goto content





Tourism Commercials

Imprimer

Tripitaka Koreana [Registre Mémoire du Monde de l'UNESCO]
Tripitaka Koreana [Registre Mémoire du M...
Tripitaka Koreana [Registre Mémoire du M...
이전목록  
Tripitaka Koreana [Registre Mémoire du M... Tripitaka Koreana [Registre Mémoire du M... Tripitaka Koreana [Registre Mémoire du M... Tripitaka Koreana [Registre Mémoire du M... Tripitaka Koreana [Registre Mémoire du M...
다음목록
사진보기
Adresse
1 Chiin-ri, Gaya-myeon, Hapcheon-gun, Gyeongsangnam-do
경남 합천군 가야면 치인리1구
Catégorie
Temple / Lieu saint
Renseignements
Bureau des affaires religieuses 055-934-3000
Site Web
Temple Haeinsa http://www.haeinsa.or.kr
Introduction
Le Tripitaka Koreana (80 000 blocs d’impression de la totalité des écritures bouddhistes)

Le Tripitaka Koreana du temple Haeinsa a été réalisé à l’époque de la dynastie Goryeo (ainsi, on l’appelle également « Tripitaka de la dynastie Goryeo »). On l’appelle aussi le « Tripitaka des 80 000 » car il a été gravé sur environ 80 000 planches de bois, et retrace les 84 000 lois bouddhistes qui ont pour but d’affronter les 84 000 tourments . La série de blocs de bois originaux a été brûlée durant l’invasion des Mongols, mais elle a été recréée peu après. Comme elle est actuellement conservée au temple de Haeinsa, on parle également du « Tripitaka de Haeinsa ». Les tablettes se trouvent dans le Beopbojeon (Hall du Dharma) et le Sudarajand (Hall des Sutras).
Le Tripitaka trouverait ses racines dans l’ancienne dynastie chinoise des Sung, ou encore dans l’ethnie des Khitan établie en Mandchourie. Le Tripitaka Koreana est à présent le Tripitaka le plus ancien au monde. Dans toute l’histoire de l’imprimerie, c’est également le Tripitaka le plus exact et le plus parfait qui soit connu. Ainsi, les versions chinoises et japonaises du Tripitaka ont été réalisées sur la base du Tripitaka Koreana.
Lorsque l’on étudie les archives imprimée, on peut apprendre que sa réalisation a duré 12 ans, de la 24ème année à la 35ème année du règne du roi Gojong (de 1237 à 1248). La préparation a durée 16 années au total, et a débuté un an après la destruction par le feu de la première série de tablettes durant l’invasion mongole en 1232. Le Tripitaka Koreana est composé en tout de 1 496 titres et de 6 568 volumes. Le maître Sugi, alors surintendant du temple Gaetaesa, a corrigé toutes les éditions successives du Tripitaka (la version de la Chine des Sung, la version Khitan, l’ancienne version détruite par les Mongols et la nouvelle version) à la recherche de la moindre erreur. Le Tripitaka fut d’abord conservé dans la forteresse de Ganghwado, passa par le temple Sinwonsa et fut transféré au temple Haeinsa en mai 1398 sous la 7ème année du règne du roi Taejo.
Le Tripitaka Koreana est composé de 81 258 planches de bois, en incluant celles réalisées au temps de la dynastie Joseon. Chaque tablette mesure 24 cm de long et 70 cm de large, de 2,6 à 4 cm d’épaisseur et pèse de 3 à 4 kg. La réalisation du Tripitaka Koreana a été confiée à une organisation nationale temporaire, le Daejang Dogam. C’est une autre organisation temporaire du nom de Bunsa Daejang Dogam, basée à Namhae dans le Gyeongsangnam-do, qui s’est chargée de la synthèse et de la gravure des blocs de bois. C’est en examinant les colophons et les empreintes des graveurs que l’on est parvenu à une telle conclusion. Le nom du sculpteur est également gravé au début ou à la fin de chaque volume. La précision des gravures des millions de caractères du Tripitaka classent celui-ci parmi le patrimoine culturel le plus précieux du peuple coréen.

[Informations sur le patrimoine culturel]
Classification : Trésor national
Numéro d’enregistrement : Trésor national n° 32
Date d’enregistrement : 20 décembre 1962
Site de conservation : Temple Haeinsa
Epoque : Dynastie Goryeo
Catégorie : Tripitaka
Dimensions : 81 258 planches
Administrateur
Bureau des affaires religieuses du temple Haeinsa
Téléphone
055-934-3000
Situation Actuelle
Trésor national n° 32, enregistré le 20 décembre 1962
Parking
Parking pour les bus, parking du musée Seongbo (pour les voitures)
Horaires d’ouverture
08:30~17:00
Service d’info coréen
Service de renseignements culturels
Services d’interprétation offerts
Non disponible
Pour s'y rendre
Autoroute Olympique 88 → Echangeur Haeinsa direction Gayasan (Haeinsa) → Route régionale n° 1033 → 14 km vers le Nord
Transports publics locaux
* En bus : Au terminal de Daegu Seobu, prenez un bus pour le temple Haeinsa et descendez au terminus (un bus toutes les 20 minutes, une heure de trajet)
Sites touristiques aux alentours
Vallée de Hongryudong, pic Namsan Jeilbong, Hambyeokru, cascade de Hwanggyepokpo, mont Hwangmaesan, Mosansae, Hapcheonho, route des cerisiers de Baekri

Circuit comparables

Aucune donnée
Informations fournies par
Municipalité de Hapcheon-gun, temple Haeinsa
※ Cette information est sujette à des changements.