goto content

Mots-clés populaires


h1 Title Imprimer


Meilleurs plats en été

Ragoût de fruits de mer (해물뚝배기)

Les meilleurs délices en Corée pour un été plein de fraîcheur !

L’été coréen commence en général vers la mi-juin. A partir de la mi-juillet, les températures températures dépassent facilement les 30°C. Pour fuir la chaleur de l’été en Corée, il est courant de passer du temps dans des endroits climatisés, de se rendre à la plage ou encore dans des parcs aquatiques. Cependant, la gastronomie fait aussi partie des solutions pour surmonter les fortes chaleurs.
Il s’agit en quelque sorte de lutter contre la chaleur par la chaleur en dégustant des plats chauds qui à l’arrivée redonnent vigueur à l’organisme. Les plats froids permettent quant à eux d’oublier l’espace d’un instant les températures élevées. Présentation des plats typiques de la saison en Corée.

Les plats boyangsik d’été pour faire le plein d’énergie

Le Samgyetang (삼계탕)

Samgyetang

La période la plus chaude de l’été coréen, appelée « sambok », se situe entre début-juillet et mi-août. Les trois périodes les plus chaudes de l’année se situent toutes entre le 6ème et 7ème mois du calendrier lunaire et sont appelés respectivement « chobok », « jungbok » et « malbok », d’où le sambok (sam voulant dire trois en coréen), appellation de ces trois périodes réunies. Afin de surmonter la chaleur du « sambok », les Coréens apprécient déguster le plat samgyetang. Il s’agit d’un plat riche sur le plan nutritif et chaud, parfait pour se remettre d’aplomb. Pour préparer ce plat, on intégre généralement du riz gluant, du jujube, de l’ail, du gigembre et du ginseng dans le poulet, poulet que l’on laisse bouillir dans une petite marmitte d’eau. On ajoute alors de la ciboule par dessus.

Le ragoût de fruits de mer ‘haemultang’ (‘haemulttukbaegi’)

Ragoût de fruits de mer (해물뚝배기)

Le ragoût de fruits de mer ‘haemultang’ est un des plats typiques des plats boyangsik. Préparé avec des assaisonnements comme de la pâte de piment rouge et du piment en poudre, ce plat considéré comme traditionnel permet de déguster différents fruits de mer dans un bouillon sâlé.

Avec ses différents fruits de mer comme le calamar, le crabe bleu, les crevettes, les coquillages de mer ou encore les ormeaux, ce plat est réputé pour ses qualités nutritives et sa teneur en acides animées essentielles. De plus, avec sa faible teneur en calories, ce plat peut se déguster en grande quantité pendant la saison de l’été où les gens sont en général plus actifs et ont donc plus d'appétit. En plus du plat principal, il est aussi courant de déguster des accompagnements comme des ormeaux en grillade ou encore du poulpe.

Le galbitang, bouillon de côte de boeuf

Galbitang

Le plat galbitang est un plat typique de l’été réputé pour ses vertus revigorantes. Se distinguant par le goût savoureux et prononcé de son bouillon, ce plat est préparé avec de la viande de boeuf et divers légumes qui sont bouillis entre 4 et 5 heures.

Si les plats en bouillon en Corée se distinguent en général par leur goût légèrement épicé, le plat galbitang avec son bouillon agrémenté d’huile de sésame ou encore de sauce soja est un plat considéré comme grand public.

Pour déguster ce plat, il convient d’ôter la viande des os à l’aide d’une paire de ciseau puis de tremper la viande dans la sauce soja.

Les nouilles froides

Les Naengmyeon (냉면)

 Nouilles Pyeongyang Naengmyeon (평양냉면)

Les nouilles ‘naengmyeon’ sont à l’origine un plat de nouilles se dégustant froid issu de Corée du Nord,on compte deux principales variantes : les nouilles ‘Pyeongyang Naengmyeon’ et les nouilles ‘Hamheung Naengmyeon’. Ces deux variantes se différencient l’une de l’autre de par leur recette.

Les premières désignent des nouilles froides non pimentées dont la soupe se distingue par son gout à la fois limpide et profond. Les deuxièmes préparées avec de la pâte de piment rouge ont quant à elles un goût légèrement pimenté et un peu sucré.

Les nouilles naengmyeon sont en général preparées avec de la viande coupée en fines tranches, un oeuf à la coque, de la poire ou encore du concombre.

Les Naengkong Guksu (냉콩국수)

Naengkong Guksu (냉콩국수)

Le plat Naengkong Guksu, dont le jus est préparé avec des grains de soja broyés, est un plat prisé quand vient l’été. Se distinguant par son goût savoureux et frais à la fois, il est également riche en protéine ce qui en fait un plat revigorant.

Le plat est préparé avec avec du soja légèrement bouilli qu’on laisse tremper dans l’eau. La technique consiste ensuite à moudre le soja à l’aide d’un ‘maetdol’ (meules de moulin en pierre), le tout est ensuite filtré pour obtenir le jus ‘gukmul’ qu’on laisse refroidir. On ajoute au plat du concombre, des oeufs dur ou encore des tomates. On peut y incorporer une note de sel ou de sucre selon les envies.

Les Chogye Guksu (초계국수)

Chogyeguksu

Les « chogye guksu » sont des nouilles servies dans un bouillon de poulet froid agrémenté de vinaigre et de moutarde, auquel on ajoute de fines lamelles de poulet. Le nom de « chogye » est composé de la syllable « cho » qui provient du mot « sikcho » (« vinaigre » en coréen) et de la syllabe « gye » qui désigne, en dialecte de la région de Pyeongan-do, la syllabe « gyeo » du mot « gyeoja (moutarde en coréen) ».
Le chogye tang était à l’origine une spécialité culinaire de Corée du Nord que l’on mangeait en hiver dans les régions de Hamgyeong-do et de Pyeongan-do. Il s'agit désormais d'un plat « boyangsik » très apprécié en été. Préparées avec de la viande de poulet débarassée de ses graisses, ainsi que des légumes frais et des ingrédients de la pharmacopée orientale, les nouilles chogye guksu se caractérisent par un goût simple et leur parfum particulier.

Le bingsu, le dessert frais et croustillant de l’été

Un bingsu typique de l’été vendu dans un café, (en bas) des desserts façon bingsu que l’on trouve dans les supérettes (en bas)

Le dessert ‘bingsu’ est un incontournable de l’été en Corée. Les bingsu sont en général composés d’haricots rouges, de fruits, de tteok, de lait, de sirop et bien sûr de glaces. Si les haricots rouges étaient autrefois l’ingrédient central, on compte aujourd’hui de nombreuses variantes originales comme des bingsu à la mangue, aux myrtilles , au thé vert, au café, au goût ‘injeolmi’ etc.

On peut trouver aisément ce type dessert dans les glaciers en Corée mais aussi dans la plupart des cafés, dans les fast-food, etc.

Les supérettes en Corée proposent de plus en plus des bingsu dignes des bingsu servis dans les cafés. Nous vous conseillons particulièrement le bingsu goût pastèque (수박화채 빙수) ou encore le bingsu à la farine de soja et au goût ‘injeolmi tteok’ (인절미 빙수).

Dernière mise à jour : Juillet 2020 (les informations ci-dessus sont susceptibles d’être modifiées, merci de les vérifier avant votre visite)

Date   08/19/2020